Il arrive parfois qu’un chat change subitement d’attitude et adopte un comportement qui peut nous paraître étrange, voire « gênant ». Ces modifications ne doivent pas être prises à la légère : elles peuvent cacher une réelle souffrance.

Un changement brutal dans le comportement du chat peut tout d’abord être l’expression d’une douleur physique, un symptôme d’une maladie. La première des choses est donc de consulter un vétérinaire afin de s’assurer que l’animal n’est pas malade. Une fois seulement cette hypothèse écartée, on pourra s’intéresser à une cause d’ordre psychologique qui pourrait expliquer ces changements.

1. La malpropreté

La malpropreté est souvent un signe d’anxiété chez le chat. Elle peut éventuellement être liée à une cystite (on ne connaît pas la cause de 70% d’entre elles). Cette malpropreté peut être causée par un changement dans la vie du chat, aussi minime soit-il : déménagement, arrivée d’un nouvel animal ou d’un nouveau membre de la famille, déplacement de meubles, ou litière jugée inconfortable aux yeux du chat…

2. L’agressivité

Si le chat est soudainement agressif, ce peut aussi être à cause d’un stress, ou d’un problème d’alimentation. Le syndrome du tigre, notamment, est l’expression d’un réel mal-être lié à une frustration alimentaire. Pour y remédier, il est préférable que le chat bénéficie d’une nourriture adaptée à sa disposition en permanence plutôt que divisée en deux ou trois repas.

3. La dermatite de léchage

Lorsque le chat est stressé, il peut se lécher frénétiquement au point de faire apparaître des zones sans poils sur son corps. Le léchage compulsif peut être dangereux pour le chat en raison des boules de poils qui s’accumulent dans son intestin.

4. Les dégâts

Si le chat a pris la mauvaise habitude de détruire son habitat, notamment en griffant le canapé ou les rideaux, ce peut être en raison d’un stress, d’une souffrance psychologique liée à l’ennui et à l’emmagasinage d’un trop-plein d’énergie : le chat ne bénéficie pas d’un environnement suffisamment favorable à son bien-être. Il vous faut alors enrichir son environnement, lui offrir des jouets et lui proposer des moments d’activité.

Alors quelle solution ?

Il est impératif de définir la cause de ces changements de comportement. Sans cela, il vous sera impossible d’y remédier. Une fois la cause identifiée, il faut agir de façon à ce que votre chat se sente mieux, en lui offrant un environnement, une alimentation et des activités adaptés à ses besoins. Vous pouvez également demander l’aide d’un vétérinaire ou encore d’un comportementaliste félin. Ces professionnels sauront vous donner les clés d’une cohabitation harmonieuse avec votre chat.

 

Il arrive parfois qu’un chat change subitement d’attitude et adopte un comportement qui peut nous paraître étrange, voire « gênant ». Ces modifications ne doivent pas être prises à la légère : elles peuvent cacher une réelle souffrance.

Un changement brutal dans le comportement du chat peut tout d’abord être l’expression d’une douleur physique, un symptôme d’une maladie. La première des choses est donc de consulter un vétérinaire afin de s’assurer que l’animal n’est pas malade. Une fois seulement cette hypothèse écartée, on pourra s’intéresser à une cause d’ordre psychologique qui pourrait expliquer ces changements.

1. La malpropreté

La malpropreté est souvent un signe d’anxiété chez le chat. Elle peut éventuellement être liée à une cystite (on ne connaît pas la cause de 70% d’entre elles). Cette malpropreté peut être causée par un changement dans la vie du chat, aussi minime soit-il : déménagement, arrivée d’un nouvel animal ou d’un nouveau membre de la famille, déplacement de meubles, ou litière jugée inconfortable aux yeux du chat…

2. L’agressivité

Si le chat est soudainement agressif, ce peut aussi être à cause d’un stress, ou d’un problème d’alimentation. Le syndrome du tigre, notamment, est l’expression d’un réel mal-être lié à une frustration alimentaire. Pour y remédier, il est préférable que le chat bénéficie d’une nourriture adaptée à sa disposition en permanence plutôt que divisée en deux ou trois repas.

3. La dermatite de léchage

Lorsque le chat est stressé, il peut se lécher frénétiquement au point de faire apparaître des zones sans poils sur son corps. Le léchage compulsif peut être dangereux pour le chat en raison des boules de poils qui s’accumulent dans son intestin.

4. Les dégâts

Si le chat a pris la mauvaise habitude de détruire son habitat, notamment en griffant le canapé ou les rideaux, ce peut être en raison d’un stress, d’une souffrance psychologique liée à l’ennui et à l’emmagasinage d’un trop-plein d’énergie : le chat ne bénéficie pas d’un environnement suffisamment favorable à son bien-être. Il vous faut alors enrichir son environnement, lui offrir des jouets et lui proposer des moments d’activité.

Alors quelle solution ?

Il est impératif de définir la cause de ces changements de comportement. Sans cela, il vous sera impossible d’y remédier. Une fois la cause identifiée, il faut agir de façon à ce que votre chat se sente mieux, en lui offrant un environnement, une alimentation et des activités adaptés à ses besoins. Vous pouvez également demander l’aide d’un vétérinaire ou encore d’un comportementaliste félin. Ces professionnels sauront vous donner les clés d’une cohabitation harmonieuse avec votre chat.

Il arrive parfois qu’un chat change subitement d’attitude et adopte un comportement qui peut nous paraître étrange, voire « gênant ». Ces modifications ne doivent pas être prises à la légère : elles peuvent cacher une réelle souffrance.

Un changement brutal dans le comportement du chat peut tout d’abord être l’expression d’une douleur physique, un symptôme d’une maladie. La première des choses est donc de consulter un vétérinaire afin de s’assurer que l’animal n’est pas malade. Une fois seulement cette hypothèse écartée, on pourra s’intéresser à une cause d’ordre psychologique qui pourrait expliquer ces changements.

1. La malpropreté

La malpropreté est souvent un signe d’anxiété chez le chat. Elle peut éventuellement être liée à une cystite (on ne connaît pas la cause de 70% d’entre elles). Cette malpropreté peut être causée par un changement dans la vie du chat, aussi minime soit-il : déménagement, arrivée d’un nouvel animal ou d’un nouveau membre de la famille, déplacement de meubles, ou litière jugée inconfortable aux yeux du chat…

2. L’agressivité

Si le chat est soudainement agressif, ce peut aussi être à cause d’un stress, ou d’un problème d’alimentation. Le syndrome du tigre, notamment, est l’expression d’un réel mal-être lié à une frustration alimentaire. Pour y remédier, il est préférable que le chat bénéficie d’une nourriture adaptée à sa disposition en permanence plutôt que divisée en deux ou trois repas.

3. La dermatite de léchage

Lorsque le chat est stressé, il peut se lécher frénétiquement au point de faire apparaître des zones sans poils sur son corps. Le léchage compulsif peut être dangereux pour le chat en raison des boules de poils qui s’accumulent dans son intestin.

4. Les dégâts

Si le chat a pris la mauvaise habitude de détruire son habitat, notamment en griffant le canapé ou les rideaux, ce peut être en raison d’un stress, d’une souffrance psychologique liée à l’ennui et à l’emmagasinage d’un trop-plein d’énergie : le chat ne bénéficie pas d’un environnement suffisamment favorable à son bien-être. Il vous faut alors enrichir son environnement, lui offrir des jouets et lui proposer des moments d’activité.

Alors quelle solution ?

Il est impératif de définir la cause de ces changements de comportement. Sans cela, il vous sera impossible d’y remédier. Une fois la cause identifiée, il faut agir de façon à ce que votre chat se sente mieux, en lui offrant un environnement, une alimentation et des activités adaptés à ses besoins. Vous pouvez également demander l’aide d’un vétérinaire ou encore d’un comportementaliste félin. Ces professionnels sauront vous donner les clés d’une cohabitation harmonieuse avec votre chat.

chats1-300x197

4 comportements du chat pouvant être liés à des troubles psychologiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.